Semaine 44 : l’actualité internationale

Entre l’élection de Bolsonaro au Brésil, l’annonce du retrait de la vie politique d’Angela Merkel, ou encore un revirement de politique étrangère américaine, le point sur l’actualité internationale de cette semaine.

Jair Bolsonaro, président-élu du Brésil.

  • Bolsonaro, président-élu du Brésil – Avec 55,1% des voix, la victoire de Jair Bolsonaro, candidat de l’extrême-droite, est incontestable. Une victoire qui ne rassure pas les minorités, les femmes, les populations indigènes, inquiets de la préservation de leurs droits et de la protection de la forêt amazonienne. Les premières mesures déjà controversées du président-élu ne se font pas attendre : dans une décision semblable à celle prise par Donald Trump plus tôt cette année, Bolsonaro a annoncé que l’ambassade brésilienne en Israël serait déplacée à Jérusalem, qu’il considère comme véritable capitale du pays.

En savoir plus :

https://www.huffingtonpost.fr/2018/10/28/jair-bolsonaro-elu-president-du-bresil_a_23574326/?utm_hp_ref=fr-international

  • Yémen: les Etats-Unis appellent à la fin de la guerre– Les Etats-Unis ont montré un soutien infaillible à l’Arabie Saoudite depuis le début du conflit, par un appui logistique et par des services de renseignement précieux. Face à la pression montante du Congrès américain, la Maison Blanche a pour la première fois appelé à la fin des hostilités. Le Secrétaire à la Défense Jim Mattis et le Secrétaire d’Etat Mike Pompeo l’ont toutefois conditionné à la cessation des attaques houthistes vers Riyad et les Emirats arabes unis dans un premier temps. “Les frappes aériennes de la coalition doivent ensuite cesser dans toutes les zones peuplées du Yémen” a ajouté le Secrétaire d’Etat. A l’heure actuelle, la moitié de la population est en situation de pré-famine, dans ce que l’ONU a qualifié de “pire crise humanitaire du monde”.

En savoir plus :

https://www.lemonde.fr/international/article/2018/10/31/les-etats-unis-appelent-a-la-fin-de-la-guerre-au-yemen_5376871_3210.html

  • Angela Merkel, le retrait annoncé– A la suite d’un revers électoral de son parti  (la CDU) lors de plusieurs élections régionales, la Chancelière allemande a déclaré qu’elle ne se représenterait pas en 2021 à la tête du parti et de la chancellerie. Angela Merkel quittera donc la vie politique après avoir dirigé l’Allemagne pendant quatre mandats depuis 2005, laissant place à des interrogations quant à sa succession, alors que l’Union Européenne se trouve fragilisée par la montée des populismes.   

En savoir plus :

https://www.huffingtonpost.fr/2018/10/29/angela-merkel-va-quitter-la-presidence-du-cdu_a_23574662/?utm_hp_ref=fr-international

  • La réponse russe aux manoeuvres de l’OTAN– Alors que l’exercice ‘Trident Juncture’ que l’OTAN déploie actuellement en Norvège est lui-même une réponse aux manoeuvres militaires russes, la Russie a décidé de riposter en notifiant à l’OTAN la tenue de tests de missiles en mer de Norvège, en eaux internationales. La zone de tir prévue chevauche celle des exercices de l’OTAN, ce que l’Alliance atlantique a aussitôt voulu dédramatiser, assurant que “c’est une procédure normale” mais “peu fréquente”. La Russie et l’Alliance atlantique ont chacun tenu leurs exercices les plus grands depuis la fin de la Guerre froide, dans un climat de tension entre les deux blocs.

En savoir plus :

https://www.liberation.fr/planete/2018/10/30/exercice-trident-juncture-la-russie-s-en-mele-l-otan-dedramatise_1688803

  • ‘Sanctions are coming’ – C’est par un tweet publié au mépris du trademark de HBO et sa série ‘Game of Thrones’ que Donald Trump a annoncé un nouveau volet de sanctions qui s’appliquera à l’Iran à compter du 5 novembre. Ce nouvel embargo portant sur les exportations pétrolières semblait, il y a encore peu, programmé pour réussir, avec l’inflation atteignant 30% en Iran et le rial ayant perdu les trois quart de sa valeur depuis janvier. Cependant Téhéran pourrait être tenté de contourner l’embargo grâce à l’aide de la Russie, via le blocage du stratégique détroit d’Ormuz.

En savoir plus :

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/11/02/97001-20181102FILWWW00242-trump-annonce-des-sanctions-contre-l-iran-en-s-inspirant-de-game-of-thrones.php

  • Référendum en Nouvelle-Calédonie – Dimanche 4 novembre, le « non » l’a emporté à 54,6% lors d’un référendum sur l’accession à l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie. Malgré cette victoire, il s’agit d’un scrutin marqué par des clivages toujours profonds. Le Premier Ministre Edouard Philippe est attendu sur place pour engager un processus de discussion sur l’après-référendum.

En savoir plus :

Le référendum sur l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie : enjeux et enseignements

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *