Semaine 12 : l’actualité internationale

Entre la fin de l’enquête russe, la défaite annoncée de Daech, ou encore la visite de Bolsonaro à Washington, le point sur l’actualité internationale de cette semaine, agrémenté de notre nouvelle rubrique “Point focus Afrique”.

  • La fin de “l’enquête russe” aux Etats-Unis – Le procureur spécial a mis fin, après près de deux ans, à l’enquête ouverte par le Département de la Justice américaine sur l’ingérence russe dans l’élection présidentielle de 2016. Robert Mueller et son équipe n’ont pas trouvé d’éléments permettant de prouver une collusion entre l’équipe de campagne du candidat Trump et le gouvernement russe. Ces conclusions ont aussitôt renforcé Donald Trump dans ses perspectives de réélection pour 2020: le président américain a tweeté “Pas de collusion, pas d’obstruction. Une exonération totale et complète. Keep America Great!”. Aucune charge d’obstruction à la justice n’a été soulevée, en revanche le rapport souligne que le président n’en est pas exonéré pour autant. Les élus Démocrates exigent que le Département de la Justice rende le rapport intégralement public. “L’enquête russe” aura mené à l’inculpation de 34 individus, dont 26 citoyens russes.

En savoir plus:

https://www.huffingtonpost.fr/2019/03/24/trump-russie-le-rapport-mueller-na-pas-trouve-de-preuve-de-collusion_a_23699396/?utm_hp_ref=fr-international

  • L’Etat islamique vaincu ?– Le 23 mars, les Forces Démocratiques Syriennes (FDS) ont annoncé l’élimination et la défaite territoriale complète du soi-disant califat de l’Etat islamique (EI), après que les forces arabo-kurdes aient repris Baghouz, dernier bastion de Daech en Syrie. En 2014, à son apogée, l’EI contrôlait en Irak et en Syrie un territoire de la taille du Royaume-Uni. La victoire a été saluée à l’international; le président Macron a cependant rappelé que “la menace demeure” et qu’il fallait poursuivre la lutte contre les groupes terroristes. La lutte contre l’EI avait causé plus de 300.000 morts depuis 2011.

En savoir plus:

https://www.courrierinternational.com/article/syrie-defaite-territoriale-100-de-daech

  • May demande un report du Brexit au 30 juin– Après trois votes cruciaux sur les conditions du Brexit la semaine dernière (qui refusaient un no-deal, et autorisaient une demande de report), la Première Ministre britannique a demandé au Président du Conseil Européen Donald Tusk un report du Brexit au 30 juin. Cependant, l’exécutif européen plaide pour une sortie avant les élections européennes, qui auront lieu fin mai. Alors que l’échéance se rapproche, près d’un million de personnes sont descendues dans la rue à Londres samedi 23 mars pour réclamer la tenue d’un second référendum.  

En savoir plus:

https://www.lemonde.fr/international/article/2019/03/20/theresa-may-demande-a-bruxelles-de-repousser-le-brexit-a-la-fin-de-juin_5438657_3210.html

  • Bolsonaro reçu à la Maison Blanche– Mardi 19 mars, le président américain recevait son homologue brésilien Jair Bolsonaro à Washington. Donald Trump a loué les valeurs communes entre les deux pays, démontrant surtout sa proximité personnelle avec celui qui est surnommé “le Trump tropical”. La question du Venezuela et du soutien à Juan Guaido faisait partie des sujets abordés par les deux dirigeants.

En savoir plus:

https://www.lexpress.fr/actualites/1/monde/bolsonaro-a-washington-pour-sceller-l-alliance-avec-trump_2067851.html

 

Kevin Rousseau

Master 1- Relations internationales

 

Point focus sur l’Afrique

Les conflits intercommunautaires éclatent au Nord alors que le chaos résonne au Sud du continent. En Afrique centrale, l’escalade des tensions diplomatiques persiste…

Politique  

Comores – L’attente des résultats du premier tour de l’élection présidentielle génère des tensions au sein de la société civile. Les forces de sécurité ont dispersé une centaine de manifestants de l’opposition en utilisant gaz lacrymogènes et balles en caoutchouc. Venus manifester contre l’annonce des résultats anticipés, les citoyens en opposition ont d’ores et déjà qualifié les élections de “coup d’Etat électoral”. L’armée est allée jusqu’à intervenir sur l’île d’Anjouan faisant un mort et une dizaine de blessés.

En savoir plus : https://www.jeuneafrique.com/753803/politique/presidentielle-aux-comores-des-partisans-de-lopposition-violemment-disperses-par-les-forces-de-lordre/

Somalie – La présidence de Donald Trump signe le début d’une guerre contre les Shebabs (HSM) en Somalie. Si 110 frappes ont déjà été menées en accord avec le gouvernement fédéral somalien, les résultats restent toujours controversés. Ces frappes menées par drones et visant désormais tout militant soupçonné d’appartenir au mouvement affilié à Al-Qaida, se multiplient et sont menées dans le plus grand secret.

En savoir plus : https://www.lemonde.fr/afrique/article/2019/03/25/la-guerre-massive-des-etats-unis-en-somalie_5441099_3212.html

Tchad – Le Président Deby procède à un remaniement des cadres de l’appareil sécuritaire tchadien en réponse à une attaque de Boko Haram ayant entraîné la mort de 23 soldats au sud-ouest du pays jeudi dernier. Cette annonce suit également la découverte des débris de l’hélicoptère de l’armée mystérieusement disparu il y a une dizaine de jours.

Mais aussi…

> L’escalade des tensions diplomatiques entre le Rwanda et l’Ouganda est rappelée par Kagamé lors de l’ouverture de l’Africa CEO Forum.

> En République Démocratique du Congo, déception des défenseurs des Droits humains face aux limites des nombreuses libérations de prisonniers politiques par grâce présidentielle.

> En Algérie, les citoyens continuent de se réunir par milliers pour manifester contre le régime et la prolongation du mandat de Bouteflika y compris le temps d’une transition comme proposé par le régime.

 

Economie

Continental – Le grand projet africain de formation d’une Zone économique de libre-échange continentale (Zlec) avance pas à pas. Si 44 pays annonçaient leurs volontés de rejoindre le mouvement il y a un an, déjà 21 pays ont ratifié la convention. Les partenaires étaient réunis dès l’ouverture de l’Africa CEO Forum le 25 mars à Kigali.

En savoir plus https://www.jeuneafrique.com/753786/economie/africa-ceo-forum-vers-le-marche-commun-africain/

 

Société

Mali – Le village d’Ogossagou dans le centre du pays est en deuil : un massacre de 154 peuls a eu lieu samedi 23 mars dans le centre du pays. Le gouvernement malien répond avec la dissolution de l’association Dan Nan Ambassagou, un groupe armé dogon basé dans le centre du pays, possiblement impliqué dans cette tragédie et le limogeage de hauts cadres de l’armée. Si les sanctions tombent, elles ne font pas l’unanimité au sein de la population qui les considère comme tardives et impossible à rendre effectives. Les autorités attendent tout de même un apaisement sécuritaire… sur une courte durée…

Les éclaircissements des JI – Les affrontements intercommunautaires dans le centre du Mali sont fréquents et opposent les Peuls, une ethnie traditionnellement d’éleveurs nomades et les Bambara et Dogo ethnie d’agriculteurs. L’armée est régulièrement mise en cause dans des violations des droits de l’Homme à l’égard des Peuls. Les analystes s’accordent sur le fait que la présence jihadiste au Mali a aggravé ces tensions ces 4 dernières années.

En savoir plus : http://www.rfi.fr/afrique/20190324-mali-consternation-secours-massacre-centre-peuls-ogossagou

 

Mais aussi…

> Au Mozambique, le cyclone Idai n’a pas fini de faire ravages… Les centaines de milliers de rescapés se préparent maintenant à des épidémies transmises par l’eau telles que le choléra alors que le bilan s’alourdit quotidiennement.  

> Au Zimbabwe, inondations et éboulements font suite au passage du cyclone. Le nombre de victimes ne cesse d’être revu à la hausse alors que certaines zones sont toujours inaccessibles.

> Au Rwanda, Macron décline la proposition du Président Kagame d’assister à la commémorations du génocide rwandais. Cependant, le député Hervé Berville de la République en marche, né au Rwanda où il a fuit le génocide, représentera la France le 7 avril prochain… alors que les controverses du rôle français au cours du printemps 1994 réapparaissent sur la scène médiatique.

 

Océane Lemasle

M2- Relations internationales

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *