Semaine 18 : l’actualité internationale

Le point sur l’actualité internationale cette semaine avec des échanges armés entre Israël et le Hamas, l’escalade de tensions au Venezuela et le retour de l’activité militaire de la Corée du Nord. Accompagné, comme chaque semaine, de notre focus Afrique. L’ensemble de l’actualité est vu par Océane Lemasle.

_____________________

Recrudescence des tensions entre Israël et Gaza. Depuis le 3 mai, Israël et la bande de Gaza sont agités par une nouvelle vague de violence. Si un accord tacite de cessez-le-feu a été signé entre le Hamas et le gouvernement israélien, qui aurait dû permettre une amélioration humanitaire, il n’est visiblement pas respecté. Les factions palestiniennes sont à l’origine de 450 tiers de mortiers et de roquettes à destination d’Israël, dont près d’un tiers a été arrêté par le système de défense de l’Etat hébreu. Si la majorité des attaques palestiniennes sont tombées dans le désert, on enregistre la première victime israélienne depuis 2014. La réponse se fait virulente et massive, principalement à l’encontre de cibles militaires..

En savoir plus https://www.francetvinfo.fr/monde/proche-orient/israel-palestine/flambee-de-violence-entre-israel-et-gaza-un-israelien-et-quatre-palestiniens-tues_3429455.html

_____________________

 

Escalade des tensions au Vénézuela. Si l’armée maintient son soutien à Nicolas Maduro, Washington tente d’accompagner sa sortie du pouvoir au profit du président par intérim Juan Guaido, reconnu par une cinquantaine de pays. En toile de fond, Washington et Moscou, soutenant respectivement Guaido et Maduro, auraient eu un entretien téléphone glacial sur le sujet. Alors que le secrétaire d’Etat américaine, Mike Pompeo, a déclaré qu’une intervention militaire américaine n’était pas écartée, Sergueï Lavrov a répondu qu’elle serait “lourdes de conséquences”. Parallèlement… l’armée de Maduro se prépare…  

En savoir plus https://www.elmundo.es/internacional/2019/05/04/5ccdab7121efa0ca3f8b4684.html

_____________________

Reprise des tests militaires par Pyongyang. Ce dimanche, la Corée du nord à repris des essais militaires. La veille le premier tir de missiles (à courte portée) depuis plus d’un an aurait eu lieu alors que le dernier test militaire du pays était en novembre 2017. Si les tentatives d’échanges diplomatiques entre Donald Trump et Kim Jong-un, ont permis un apaisement significatif, elles sont désormais dans l’impasse depuis le sommet d’Hanoï en février dernier.

En savoir plus

https://www.lepoint.fr/monde/coree-du-nord-apres-des-missiles-des-tirs-de-lance-roquettes-05-05-2019-2310914_24.php#

 

Mais aussi …

  • La France est visée dans ses opérations extérieures notamment au Sahel par Abou Bakr al-Baghdadi. Le 29 avril dernier, le chef de Daech diffuse un appel à l’intensification des attaques contre la France.
  • En Inde, le cyclone Fani frappe l’est du pays et le Bangladesh. Particulièrement puissant, celui-ci a poussé l’évacuation d’un million de personnes dans le seul état indien de l’Odisha.
  • Au sein de l’Union Européenne, à la clôture de la période de candidatures, se sont 33 listes qui ont été déposé pour les élections du 26 mai prochain. Un record absolu selon Le Monde.

_____________________

Zoom sur l’Afrique

Cette semaine, le continent affronte une certaine instabilité tant politique avec des revendications appelant à une nouveau régime (Algérie, Burundi, Soudan) qu’au niveau sociétale (Bénin, Ethiopie) alors que les populations congolaises et mozambicaines affrontent des aléas sanitaires et climatiques mortels…

Politique

Afrique du sud – Les élections des députés nationaux et provinciaux ont lieu le 8 mai prochain. Celles-ci conduiront ensuite à l’élection du président de la République. Le Congrès national africain (ANC) garderait probablement sa majorité au parlement assurant le maintien du président Ramaphosa au pouvoir.

En savoir plus https://www.lemonde.fr/afrique/article/2019/04/30/en-afrique-du-sud-l-anc-favori-des-elections-malgre-les-scandales-de-l-ere-zuma_5456817_3212.html

Burundi – La crise se poursuit dangereusement à l’ombre de la scène internationale. Débutée il y a près de 4 ans avec la troisième candidature du président Pierre Nkurunziza aux élections de 2015, la dégradation sécuritaire du pays semble se normaliser alors que l’opposition politique, le Congrès national pour la liberté (CNL) est la cible d’attaques récurrentes – menaces, arrestations politiques, violences, disparitions. Si la répression brutale est moins visible à l’étranger (ou moins médiatisée), elle persiste.

En savoir plus https://www.lemonde.fr/afrique/article/2019/04/29/au-burundi-la-repression-se-poursuit-dans-l-ombre-en-toute-impunite_5456311_3212.html

Mais aussi…

  • En Algérie, alors que l’armée semble vouloir conserver le cadre constitutionnel en organisant les élections présidentielles du 4 juillet prochain, les contestation populaires persistent anticipant des élections peu démocratiques.
  • Au Bénin, les élections législatives du 28 avril dernier enregistrent le taux de participation historiquement le plus bas (22,99%) selon la Commission électorale nationale autonome (CENA).
  • Au Gabon, le chef d’Etat, le président Ali Bongo, sort de son silence après un mois d’absence. A la suite de son accident vasculaire cérébral (AVC) conduisant à une convalescence de presque un semestre à l’extérieur du territoire gabonais, les rumeurs le disaient à l’étranger en raison de problèmes de santé.
  • Au Soudan, le président destitué, Omar el-Béchir, poursuivi par la Cour pénale internationale (CPI) pour des exactions au Darfour, sera interrogé par la police alors que les manifestations contre le Conseil militaire de transition (CMT) persistent.
Société

Bénin – Mercredi dernier, trois personnes disparaissent (dont deux touristes français) dans le parc national de la Pendjari, près de la frontière avec le Burkina Faso. Le chauffeur béninois des deux touristes aurait été retrouvé criblé de balles. Si un nouveau corps a été découvert aujourd’hui, il n’est pas encore identifié.

Les éclaircissements des JI – Considéré comme territoire relativement stable, le Bénin reste au coeur d’une région dont la situation sécuritaire est particulièrement dégradée par la présence de groupes jihadistes (Al-Qaida, Daech, etc.).

En savoir plus https://www.jeuneafrique.com/770940/politique/benin-un-corps-retrouve-dans-le-parc-de-la-pendjari-ou-ont-disparu-deux-francais-et-leur-guide-beninois/

Ethiopie – La reprise des conflits intercommunautaires dans le nord-ouest du pays, dans la région amhara, entre les ethnies amhara et gumuz provoque une dizaine de morts et 80 blessés. Les violences intercommunautaires font de l’Ethiopie le pays comptant le plus de déplacés internes avec 2,35 millions de déplacements.

Les éclaircissements des JI – En avril 2018 Abiy Ahmed est nommé par la coalition au pouvoir (EPRDF) afin de répondre temporairement à la recrudescence des conflits intercommunautaires. Si tous les espoirs se concentrent dans la politique de cet oromo, plus jeune dirigeant d’Afrique, à ce jour les tensions ne semblent pas s’apaiser. En effet, si les amharas dénoncent une politique favorisant les oromos, l’insatisfaction et l’irrédentisme de la communauté oromo, historiquement oppressée, persistent. Le modèle ethno-fédéral éthiopien fait face à une crise sans précédent…


En savoir plus
https://www.lemonde.fr/afrique/article/2019/05/03/carnage-en-ethiopie-des-affrontements-communautaires-font-des-dizaines-de-morts_5457986_3212.html

 

Mais aussi…

  • Au Mozambique, le cyclone Kenneth a dévasté le nord du pays. Alors qu’il a entraîné la mort de 41 personnes et la destruction de près de 9 habitations sur 10 de l’île touristique d’Ibo, l’ampleur du désastre ne fait qu’apparaitre progressivement.
  • En République Démocratique du Congo, l’épidémie d’Ebola persiste et conduit à la mort de plus de mille personnes. L’Organisation mondial de la santé (OMS) anticipe une “transmission continue et intense” dans le pays.

 

                                                                                       

 Océane Lemasle

Master II Relations Internationales

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *