Semaine 19 – L’actualité internationale.

Entre la libération de deux journalistes en Birmanie suite à une grâce présidentielle, l’ultimatum iranien concernant l’Accord de Vienne et l’adoption d’une législation plus stricte concernant les agressions sexuelles au Vatican : l’ensemble de l’actualité de la semaine, accompagné de notre « Point focus Afrique ».

 

  • Mardi 7 mai 2019, deux journalistes de l’agence britannique Reuters ont été libérés, après 511 jours d’incarcération, de la prison d’Insein à Ragoun en Birmanie. Alors qu’ils enquêtaient sur l’exécution de paysans rohingyas par l’armée birmane, Wa Lone et Kyaw Soe Oo avaient été arrêtés en décembre 2017 et condamnés à 7 ans de prison pour « violation de secret d’État ». Ils ont été graciés par le Président birman, après avoir reçu le prix Pulitzer en avril 2019 pour récompenser leur travail. Cette libération est évidemment une bonne nouvelle pour la liberté de la presse mais la situation dans le pays reste très critique pour les journalistes, souvent menacés et poursuivis.

En savoir plus : https://www.lepoint.fr/monde/birmanie-la-liberte-de-la-presse-toujours-menacee-malgre-la-liberation-des-journalistes-de-reuters-07-05-2019-2311192_24.php

  • Un an jour pour jour après le retrait américain de l’Accord de Vienne, l’Iran a annoncé l’arrêt de plusieurs de ses engagements, notamment la limitation de ses réserves d’eau lourde et d’uranium enrichi. Ce mercredi 8 mai 2019, Téhéran a également déclenché le compte à rebours pour les autres pays signataires de l’accord, déclarant leur laisser 60 jours pour trouver des solutions avant de prendre la décision de rompre d’autres de ses engagements. La République islamique d’Iran, écrasée économiquement par les sanctions américaines, semble ne plus avoir d’autre moyen d’action que de provoquer l’Occident et cherche surtout à remettre les Européens face à leurs responsabilités. Pourtant, la France, l’Allemagne et le Royaume-Uni manquent d’une position commune et n’ont pas réellement compris le message envoyé par le régime chiite : par exemple, Florence Parly s’est bornée à menacer Téhéran de sanctions encore plus lourdes, non plus uniquement de la part des américains mais du Conseil de Sécurité des Nations Unies.

En savoir plus : https://www.lemonde.fr/international/article/2019/05/08/l-iran-lance-un-compte-a-rebours-en-vue-de-son-retrait-de-l-accord-nucleaire_5459727_3210.html?xtor=RSS-3208

http://www.lefigaro.fr/international/nucleaire-l-iran-suspend-des-engagements-et-lance-un-ultimatum-20190508

  • Jeudi 9 mai 2019, le pape François a adopté une législation concernant les agressions sexuelles. Le texte, rendant obligatoire le signalement d’agression ou d’harcèlement commis par des religieux sur des personnes mineures ou vulnérables, devrait entrer en vigueur le 1er juin. Il est intitulé Vos estis lux mundi (« Vous êtes la lumière du monde »), en référence à un verset de l’Evangile selon Matthieu. Ce texte n’oblige toutefois pas à signaler les agressions auprès de la justice profane et se veut être propre à l’Église. Plusieurs mesures particulièrement importantes ont été prises, avec notamment la mise en place d’un bureau pour les victimes, invitées à venir parler et dénoncer leurs agresseurs. Alors que jusqu’ici, le droit canonique était assez lacunaire concernant de telles situations, le texte concerne majoritairement la procédure à suivre une fois les signalements établis. Cela intervient peu de temps après le sommet mondial contre la pédophilie qui s’est déroulé en février 2019 et durant lequel la prise de conscience a été forte sur ces questions pour l’Église catholique.

En savoir plus : http://www.lefigaro.fr/actualite-france/le-pape-publie-un-decret-pour-renforcer-la-lutte-contre-la-pedophilie-dans-l-eglise-catholique-20190509

https://www.lemonde.fr/societe/article/2019/05/09/le-pape-francois-oblige-legalement-le-clerge-a-signaler-des-agressions-sexuelles_5460001_3224.html

À voir : François OZON, Grâce à Dieu, Mars Films, 20 février 2019.

En bref :

  • La Cour suprême irakienne a indiqué ce mercredi 8 mai 2019 avoir condamné plus de 500 djihadistes étrangers pour appartenance à l’État islamique.
  • « Jour de dépassement » pour l’Union Européenne : depuis vendredi 10 mai 2019, l’Union européenne a dépassé sa consommation de ressources naturelles sur une année.
  • Asia Bibi, condamnée à mort en 2010 pour blasphème puis acquitté après avoir passé 8 ans en prison, a quitté le Pakistan, son pays d’origine, pour rejoindre sa famille au Canada.
  • La Géorgie adopte une loi très restrictive sur l’avortement, interdisant les femmes de procéder à une IVG dès lors que les battements du cœur du fœtus peuvent être détectés.
  • Cuba a interdit le défilé de la communauté gay, prévu pour le samedi 11 mai. Cela fait suite à une autre marche arrière du pouvoir concernant le mariage homosexuel.

Point focus Afrique

Si les deux otages français disparus au Bénin sont retrouvés, l’opération coûtera la vie à deux de nos hommes. Par ailleurs l’expansion des groupes terroristes en Afrique de l’ouest est au coeur de toutes les préoccupations alors qu’un jeu d’influence étrangère se redessine sur fond économique sur l’ensemble du continent.

Politique

Afrique du Sud – Sans surprise l’ANC, parti de Mandela, remporte les élections. Toutefois, le parti anti-apartheid, affaibli par les scandales de corruption, compte moins de 60% des votes ; un faible score inédit depuis en 25 ans. Le Président sortant, Ramaphosa, bénéficie donc d’une majorité au Parlement (230/400) qui devrait lui permettre d’être réélu le 22 mai prochain.

Bénin – À la suite de la disparition des deux français au Bénin la semaine dernière, les services français sont intervenus le 7 mai. Si cette opération a permi de libérer les deux otages en question ainsi qu’une citoyenne américaine et une sud-coréenne, deux soldats français y ont laissé leurs vies. Menée par les forces spéciales du déploiement français au Sahel “Barkhane”, elle fait suite à une traque de 3 jours à travers la sous-région. Lors de cette assaut nocturne, les forces françaises ont abattu quatre ravisseurs alors que deux supplémentaires se sont enfuis. Selon des sources du Monde, cette prise d’otages aurait été mené par des membres de la katiba Macina.

Les éclaircissements des JI – La katina Macina est un groupe jihadiste présent dans le centre du Mali. Si l’armée française a annoncé avoir “probablement” abattu son chef, Amadou Koufa, celui-ci est réapparu récemment. Ce guide radical profite de la frustration de la jeunesse régionale – notamment de la communauté peule – pour assurer l’expansion du groupe. En mars 2017, il s’affiche aux côtés des responsables d’Al Qaida au Maghreb islamique (AQMI).

En savoir plus https://www.lemonde.fr/international/article/2019/05/10/sahel-quatre-otages-dont-les-deux-francais-enleves-au-benin-ont-ete-liberes_5460497_3210.html

Libye – L’offensive du Machéal Haftar du 4 avril dernier persiste alors que le Président Faiez Sarraj, reconnu par la communauté internationale, continue sa tournée diplomatique en Europe (Rome, Berlin et Paris). Le théâtre libyen est celui des influences étrangères ; la France semblerait jouer un double jeu. En effet, de 2015 à 2017 les autorités françaises soutiennent Haftar alors qu’aujourd’hui, la France soutient Faiez Sarraj, en visite ce 8 mai à l’Élysée. Côté international, le Conseil de sécurité est non seulement bloqué en raison d’une position pro-Haftar russe mais aussi américaine.

En savoir plus https://www.lemonde.fr/international/article/2019/05/10/libye-le-peril-des-ingerences-etrangeres_5460507_3210.html

Mais aussi…

  • En Algérie, le samedi 4 mai, 3 membres du cercle proche de Bouteflika sont arrêtés  sous la pression du peuple : son frère, Saïd Bouteflika et deux anciens généraux influents Mohamed Mediène et Athmane Tartag. Toutefois, l’insatisfaction populaire catalyse le prolongement des manifestations initiées le 22 février dernier.
  • Au Togo, la modification constitutionnelle votée le 8 mai dernier permet à l’actuel président Faure Gnassingbé, au pouvoir depuis 25 ans, de se présenter aux élections de 2020 et de 2025.
  • Au Soudan du Sud, le Président Salva Kiir souhaite proroger le délai initial de six mois, d’une demi année supplémentaire pour assurer la formation d’un gouvernement d’union nationale.
Économie

République démocratique du Congo/République du Congo – Le projet de pont Kinshasa/Brazzaville débuterait en août 2020 selon le président de la Banque africaine de développement (BAD). La BAD assurerait le financement de 20 millions de dollars sur le total des 550 millions de dollars nécessaire.

En savoir plus https://www.jeuneafrique.com/773763/economie/projet-de-pont-kinshasa-brazzaville-la-bad-annonce-des-travaux-en-2020/

Chine-Afrique – Pékin étend son influence sur le continent : ce sont plus de 3 000 projets d’infrastructures et 1 000 milliards de dollars de budget qui sont alloués aux 54 pays du continent bénéficiant des investissements relatifs aux nouvelles routes de la soie. Pourtant une trentaine de pays a annulé 72 dettes soit 2,2 milliards de dollars. Toutefois, si ces annulations sont importantes, comparativement, la France en a annulé près de trois fois plus. Certaines rumeurs abordent un nouveau projet ; celui des routes de la soie de la sécurité impliquant un renforcement des relations militaires entre l’armée chinoise et les armées du continent africain.

En savoir plus https://www.lemonde.fr/afrique/article/2019/05/08/chine-afrique-les-nouvelles-routes-de-la-soie-seront-aussi-militaires_5459742_3212.html

Mozambique – Dnas la course au rachat de la société pétrolière Anadarko, l’américain Chevron abandonne laissant Total remporter la course pour 8 milliards d’euros. Plus importante acquisition du groupe sur ces 20 dernières années, elle comprend des champs pétroliers en Algérie, au Ghana ainsi qu’une participation (26,5%) au projet de gaz naturel liquéfié au Mozambique. Ce dernier, prévu pour 2024, est un projet prometteur représentant 50% de la valeur des activités du géant racheté sur le continent.

En savoir plus https://www.lesechos.fr/industrie-services/energie-environnement/anadarko-chevron-jette-leponge-total-en-profite-1017396

Mais aussi..

  • En Éthiopie, un rapport publié le 7 mai annonce que les salariés des usines de textile éthiopiennes gagnent 23 euros par mois soit le salaire le plus bas au monde pour l’industrie.
Société

Burkina Faso – Une attaque armée contre une église catholique fait 6 morts dont un prêtre. Menée en pleine messe, cette attaque semble être organisée sur fond confessionnel. Elle fait suite à l’attaque perpétrée fin avril faisant également six victimes dans une église protestante.  Plusieurs imams jugés “pas assez radicaux” ont également été la cible de jihadistes ces derniers mois.

En savoir plus https://www.jeuneafrique.com/773764/politique/burkina-six-morts-dans-une-attaque-contre-une-eglise-catholique-du-centre-nord/

Mais aussi …

  • En Guinée, la monogamie devient le régime général, toutefois la polygamie – uniquement pour les hommes – devient légale si la première épouse donne explicitement son accord.

Le Botswana, la Namibie, la Zambie et le Zimbabwe demandent l’allègement de l’interdiction du commerce d’ivoire.

Constance LEFEBVRE & Océance LEMASLE.

Master 2 – Relations Internationales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *