Semaine 21 : l’actualité internationale

Une semaine riche de scrutins en Europe : élections européennes, élections communales et régionales en Espagne, élections fédérales en Belgique… Dans le reste du monde, l’actualité a été marquée par l’aggravation de la crise entre le Congrès et le Président Trump.

  • Les élections européennes sont marquées par un regain de participation et une percée des partis écologiques en Europe occidentale

Dans l’immense majorité des États européens, la participation est en hausse. La grande surprise de ces élections a été la percée des écologistes en Allemagne (2e parti des élections), en France (3e). La composition de la prochaine Commission européenne s’annonce ardue puisque le Parlement européen sera divisé avec quatre principaux groupes : sociaux-démocrates, écologistes, conservateurs et libéraux. A l’annonce des résultats, le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, a annoncé la convocation d’élections anticipées au mois de juin. Au Royaume-Uni, les Conservateurs ont subi une défaite cuisante.

En savoir plus : https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2019/05/26/elections-europeennes-les-resultats-dans-l-ue-pays-par-pays_5467557_4355770.html

  • En Belgique, les élections fédérales révèlent la division du pays tandis qu’en Espagne les socialistes sont en tête des élections municipales et régionales

En Belgique, les indépendantistes flamand sont largement en tête en Flandres tandis qu’en Wallonie, les socialistes arrivent premier. Dans la région Bruxelles-Capitale, ce sont les écologistes qui ravissent le plus de sièges au sein de la Chambre des représentants. La constitution d’un gouvernement fédéral risque à nouveau très difficile. En Espagne, Pedro Sanchez vient de raffermir sa main dans les négociations pour former le nouveau gouvernement. Le PSOE est en passe de remporter la majorité des communautés. A Barcelone, Manuel Valls a raté son pari puisque sa liste est arrivée en quatrième position. La capitale catalane est remportée par des listes indépendantistes.

En savoir plus : https://www.rtbf.be/info/election/circonscription/detail_federal-le-vlaams-belang-frappe-fort-dans-les-premiers-bureaux-depouilles?id=10216027 et https://resultados.elpais.com/elecciones/autonomicas-municipales.html

  • Aux États-Unis, le ton monte entre Donald Trump et la Chambre des représentants

Source : NBC

La Speaker de la Chambre des représentants a estimé que le refus de Donald Trump de collaborer avec le Congrès est un comportement qui pourrait faire l’objet d’une procédure d’impeachment. Donald Trump adopte désormais un vocabulaire guerrier contre le Congrès et l’Iran. Le Président Trump estime faire l’objet d’une cabale organisée par des anciens membres de l’Administration Obama. Le Ministre de la Justice, William Barr a annoncé vouloir nommé un procureur indépendant pour enquêter sur les démocrates.

En savoir plus : http://www.lefigaro.fr/international/iran-trump-a-petits-pas-sur-le-sentier-de-la-guerre-20190526 et https://www.lemonde.fr/international/article/2019/05/25/donald-trump-defend-la-these-d-un-complot-visant-a-lui-nuire_5466957_3210.html

 

 

 

 

Christophe RICHER – M2 Relations internationales

Point actu Afrique

Cette semaine l’instabilité et les revendications politiques catalysent les violences dans le Nord de l’Afrique alors que la Corne  risque de sombrer dans une sécheresse dramatique pour les populations.

Politique

 

Algérie – Les manifestations persistent alors que Ahmed Gaïd Salah (AGS) souhaite maintenir les élections présidentielles du 4 juillet prochain afin d’éviter un vide constitutionnel. Si la population souhaite un changement à la tête de l’état, le risque de fraude aux résultats crée une méfiance populaire.

En savoir plus http://www.rfi.fr/afrique/20190525-algerie-presidentielle-election-candidats

Cameroun – Une recrudescence des violences a lieu entre séparatistes des régions anglophones et soldats camerounais. Si les deux camps sont reconnus pour leurs exactions, les ONG soulignent principalement les violences commises par les militaires.

Les éclaircissements des JI Ces deux dernières années, une guerre larvée touche les régions anglophones du pays. Les séparatistes anglophones revendiquent leur indépendance au sein d’un pays majoritairement francophone. Si cette guerre “à huit clos’ persiste, le gouvernement reste opposé à tout dialogue politique

En savoir plus https://www.lemonde.fr/afrique/article/2019/05/24/au-cameroun-regain-de-terreur-dans-les-zones-anglophones_5466721_3212.html

Libye – 7 semaines après l’attaque de la capitale par l’Armée nationale libyenne (ANL), les livraisons d’armes se multiplient à destination du pays malgré l’embargo voté par le Conseil de sécurité des Nations unies (CSNU) en 2011. Alors que les troupes d’Haftar semble être équipée de drones armés, le gouvernement de Sarraj chercherait également à en faire l’acquisition, promettant des affrontements de plus en plus violents. Les ingérences étrangères s’intensifient dans un conflit qui ne semble pas pouvoir s’apaiser à court terme. A ce jour, les affrontements auraient fait 460 morts, 2 400 blessés et 75 000 déplacés. Par ailleurs, Daech dans la zone profiterait de l’instabilité politique pour mener des actions sur le territoire ; toutefois le groupe terroriste ne semble pas être une priorité absolue dans la quête du pouvoir entre Haftar et Sarraj.

En savoir plus https://www.lemonde.fr/afrique/article/2019/05/23/en-libye-le-debut-d-une-guerre-longue-et-sanglante-sur-les-rives-sud-de-la-mediterranee_5465966_3212.html

Mais aussi..

  • En Centrafrique, 26 civils sont morts sous les attaques d’un groupe armé, probablement le groupe 3R, dans l’Ouest. Par ailleurs, une religieuse franco-espagnole a été assassinée dimanche dernier. Toutefois, à ce stade nous ignorons les motivations et les auteurs de cet assassinat.
  • Au Malawi, suspension des résultats des présidentielle et législatives du 21 mai dernier sous les plaintes de l’opposition (Congrès du Malawi).
  • En République démocratique du Congo, et après 4 mois en exercice, le président Tshisekedi nomme son premier ministère, Ilunkamba, ancien proche de Kabila.
  • Au Soudan, le peuple continue à réclamer un pouvoir civil aux militaires installés à la tête du pays sous l’égide d’un Conseil militaire de transition (CMT). Par ailleurs, vendredi plusieurs centaines d’islamistes se seraient rassemblés afin de revendiquer une application totale de la Charia.
Économie et Société

 

Somalie – L’ONG Save the Children dresse l’alerte sur le risque d’une nouvelle crise humanitaire dans une région où plus d’un millions d’enfants souffrent de malnutrition en raison de la sécherre. L’insuffisance de précipitations printanières habituelles pourrait initier une sécheresse qui concernerait l’ensemble de la Corne de l’Afrique.

En savoir plus https://www.lemonde.fr/afrique/article/2019/05/23/somalie-une-ong-met-en-garde-contre-une-nouvelle-crise-humanitaire_5465994_3212.html

Mais aussi…

  • Au Botswana, le gouvernement lève l’interdiction de chasser l’éléphant estimant que la population des pachydermes est trop forte.
  • En Égypte, un second attentat contre un car de touristes fait 17 blessés le dimanche 19 mai. Cet attentat n’est pas encore revendiqué.
  • Au Kenya, la Haute Cour a rendu un verdict très attendu sur l’homosexualité : la loi criminalisant l’homosexualité reste valable.

 

Océane Lemasle – M2 Relations internationales

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *