Semaines 28 et 29: l’actualité internationale

Durant l’été, l’Association des Jeunes internationalistes publiera l’actualité chaque quinzaine, pour que même sur la plage, vous restiez au fait de l’actualité internationale. Entre les tensions dans le détroit d’Ormuz, l’élection de la Présidente de la Commission Européenne, ou encore l’état d’urgence mondiale déclaré suite à la propagation d’Ebola, le point sur l’actualité internationale de cette semaine.

  • La tension monte dans le détroit d’Ormuz. Un jour après que le président Donald Trump ait annoncé que les Etats-Unis avaient abattu un drone iranien qui aurait volé trop près d’un navire américain (une information que Téhéran s’est empressé de démentir), l’Iran a confisqué vendredi 19 juillet un navire pétrolier britannique pour “violation du code maritime international” dans les eaux du détroit d’Ormuz. Les Européens ont enjoint Téhéran à libérer le pétrolier Stena Impero, et ont dénoncé la “surenchère de violence” de l’Iran. Cette nouvelle escalade intervient quelques semaines après que les autorités britanniques aient saisi au large de Gibraltar un navire iranien qui transportait du pétrole vers la Syrie, en violation des sanctions de l’Union Européenne. 

En savoir plus

 

  • Une Allemande à la tête de la Commission Européenne. Mardi 16 juillet, le Parlement Européen a confirmé la nomination d’Ursula Von Der Leyen, Ministre de la Défense allemande, en tant que Présidente de la Commission Européenne, pour le mandat 2019-2024. Si les 374 voix requises n’étaient pas encore acquises la veille du vote, elle a finalement réussi à obtenir de justesse 383 voix sur 747. Elle prendra la succession du Luxembourgeois Jean-Claude Juncker le 1er novembre. Sa nomination à l’issue d’un sommet extraordinaire le 2 juillet résulte d’un compromis de la dernière heure entre Emmanuel Macron et Angela Merkel, permettant d’éviter une crise constitutionnelle au Conseil Européen après l’éviction des têtes de partis (PPE, S&D…) comme candidats à la présidence de la Commission. 

Lors de son discours devant le Parlement, elle s’est engagée à ce que l’Union Européenne atteigne la neutralité carbone à l’horizon 2050, et a proposé d’augmenter les objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030. La Banque Centrale Européenne serait amenée à jouer un rôle accru pour atteindre ces objectifs. 

En savoir plus 

 

  • L’état d’urgence mondiale déclaré pour Ebola. Après l’apparition d’un premier cas à Goma en République Démocratique du Congo (RDC), l’Organisation Mondiale de la Santé a reconnu l’épidémie de fièvre Ebola comme “urgence de santé publique de portée internationale”; une alerte rare qui a pour but d’encourager la communauté internationale à lutter contre la propagation du virus. Malgré les importantes avancées dans la recherche pour combattre la maladie, l’OMS a déclaré qu’il y avait une pénurie de vaccins. Par ailleurs, l’Est du pays est marqué par de l’instabilité politique, rendant plus difficile la mise en place de campagnes de prévention efficaces. 

En savoir plus 

 

En bref :

  • Des représentants de Juan Gaido et du gouvernement de Maduro se rencontreront à La Barbade sous l’égide de la Norvège pour discuter ensemble d’une éventuelle sortie de crise. 
  • L’ambassadeur britannique aux Etats-Unis a été contraint de démissionner après que ses propos, décrivant Donald Trump comme “incompétent”, “inepte” et “insatiable”, aient fuités dans la presse. 
  • L’ancien chef de guerre congolais Bosco Ntaganda a été reconnu coupable de crimes de guerre et crimes contre l’humanité par la Cour Pénale Internationale, pour des exactions commises entre 2002 et 2003. 
  • Après plusieurs années de retard, l’arche de confinement recouvrant les débris de la centrale nucléaire de Tchernobyl a été mis en service le 10 juillet. Il assurera la sécurité du site pour les 100 prochaines années. 

 

Kevin ROUSSEAU, Chargé de Communication.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *